Ces dernières années, le monde a connu une croissance économique rapide coïncidant avec une augmentation de la population, de la consommation et de nos connaissances scientifiques. Ces derniers ont permis d’établir un fait : les produits que l’on consomme ont un impact sur l’environnement. Les entreprises, au cœur du processus, ont commencé à prendre des mesures pour fournir aux consommateurs davantage d’informations sur les produits et leur histoire – à la fois pour aider les consommateurs à prendre de meilleures décisions, mais aussi pour renforcer la responsabilité de l’entreprise et la distinguer de ses concurrents. Une tendance émergente est l’éco-étiquetage des produits ou des services. Cela va de l’étiquetage de conformité à la mise en valeur des produits biologiques ou organiques, en passant par la présentation de l’empreinte climatique du produit. En fait, selon l’Ecolabel Index, il existe environ 455 écolabels différents utilisés dans le monde aujourd’hui.

Une tendance de plus en plus courante en matière d’étiquetage consiste à qualifier les produits de neutres en carbone, neutres sur le plan climatique, compensés en carbone ou compensés en CO2. Mais cela pose la question suivante : qu’est-ce qu’un produit neutre en carbone ? Et comment un produit peut-il mériter ce label ?

Un produit neutre en carbone est un produit dont les émissions sur l’ensemble du cycle de vie sont mesurées par une méthodologie scientifique reconnue au niveau international, qui dispose d’une stratégie de réduction des émissions et d’une feuille de route solides pour atténuer son impact négatif sur le climat et enfin dont les émissions irreductibles sont compensées par des crédits carbone.

Mais attendez, en quoi cela n’est-il pas du greenwashing, empêchant toute action réelle ? Pour répondre à cette question, nous devons nous attarder sur le processus de désignation d’un produit comme étant neutre en carbone. Chez Strive, nous suivons de près la norme PAS2060 du British Standard Institute, une norme de gestion du carbone qui spécifie un ensemble cohérent de mesures strictes et d’exigences pour démontrer la neutralité carbone.

Certaines étapes clés doivent être suivies dans le processus de démonstration de la neutralité carbone pour un produit ou un groupe de produits spécifique. Une fois que vous avez choisi un produit ou un groupe de produits, il est nécessaire d’effectuer une analyse du cycle de vie (ACV) rigoureuse qui consiste en une cartographie détaillée des émissions du cycle de vie complet du produit ou du groupe de produits. Grâce à cette ACV et à son analyse, vous obtiendrez une connaissance approfondie de votre produit et de toutes les émissions associées. Ces informations sont nécessaires pour mettre en œuvre des stratégies de réduction des émissions par la suite. Vous découvrirez ainsi les étapes de vie les plus émettrices de votre produit, mettrez en œuvre des stratégies de réduction des émissions adéquates et disposerez d’un plan détaillé pour atténuer les émissions provenant du produit – une véritable action. Avec la validation d’une tierce partie indépendante et accréditée de l’empreinte carbone réalisée par l’ACV, il est possible de définir un plan de réduction et compensation des émissions correspondantes à chaque étape du cycle de vie du produit.  Une fois votre produit validé neutre en carbone selon cette méthodologie, le label « Carbon Neutral » peut s’appliquer pour une durée d’un an. Afin de conserver la véracité scientifique du label, il est essentiel à la fin de cette période de vérifier les émissions réelles par rapport aux données estimées, ainsi que tout ce qui a changé dans le cycle de vie du produit au cours de l’année écoulée. Avec une nouvelle année qui commence, tout ce processus va recommencer.

Chez Strive, vous recevrez un véritable accompagnement dans ce process, du conseil sur la stratégie pour la neutralité carbone d’un produit à l’apport de crédits provenant de notre portefeuille de projets de compensation sur mesure, adapté à vos préférences.

En conséquence, les entreprises qui suivent ce processus comprennent mieux l’empreinte du cycle de vie de leurs produits, prennent des mesures claires et mesurables pour la réduire et assument l’entière responsabilité de l’empreinte de leurs produits en compensant toutes les émissions résiduelles qui n’ont pas encore pu être atténuées. L’aspect de la tarification du carbone est important car l’entreprise a alors une bonne motivation financière pour réduire les émissions de ses produits d’année en année.

Ceci n’est qu’une brève introduction au sujet des produits neutres en carbone. Si cet article vous a intéressé ou si vous souhaitez en savoir plus sur ce processus, n’hésitez pas à nous contacter et à fixer un rendez-vous par mail.